LES TRAVAILLEURS-EUSES DU TEXTILE RISQUENT LEUR VIE ET LEUR SANTÉ

La crise du Covid-19 menace des millions de travailleurs-euses du textile au Bangladesh. Les marques annulent presque toutes les commandes, certaines couturières ne reçoivent même pas leur salaire pour le mois de mars. Si les travailleurs-euses du textile ne peuvent pas être payés, le chaos social menace. Ils n'ont pas de réserves financières, car ils sont de toute façon misérablement payés. La crise montre à quel point les chaînes d'approvisionnement mondiales de l'industrie textile sont vulnérables. (Source: SRF Echo der Zeit vom 5.4.20)

Tu trouveras davantage d'informations dans cet article de Public Eye.

 

 

 

 

 

 

QUE PEUX-TU FAIRE?

Signez l'appel von Public Eye: Ne laissez pas les travailleurs du textile payer pour la crise du Covid-19!

 

​La pétition de Remake revendique un #payup des entreprises de vêtements, pour protéger les

millions de travailleurs-euses du textile. Tu peux la signer ici.

Réclame toi aussi un #payup!

Don pour le fonds de secours d'urgence de la Clean Clothes Campaign pour soutenir les travailleurs locaux du textile.

Les organisatrices des trocs d'échange de vêtements Walk-in Closet revendique elles aussi: #payup vos commandes!

Rejoins le mouvement: partage notre visuel ou poste une photo de toi avec le hashtag #payup. Ensemble, nous augmentons la pression sur les entreprises de mode pour protéger l'existence et la santé de millions de travailleurs-euses du textile.